Les panneaux réfléchissants, une solution pour pallier les déperditions


Vous avez acheté une ancienne bâtisse que vous n’avez pas encore les moyens d’isoler complètement ? Vous avez donc peur que la facture de chauffage se transforme en un véritable gouffre financier ? Pas de panique ! Il existe une solution peu onéreuse et très simple à mettre en place pour pallier le manque d’isolation : les panneaux réfléchissants.

 

Comment ça marche ?


Un mur qui ne respecte pas les nouvelles normes énergétiques peut être responsable de 25% des pertes de chaleur dans votre maison. Le principe du panneau réfléchissant est simple : au lieu de se loger dans les murs extérieurs et de s’échapper, la chaleur est renvoyée vers l’intérieur de la pièce. D’après les calculs, vous pourriez dès lors espérer augmenter de 5 à 10% le rendement de votre chauffage en limitant lesdites déperditions. En sachant que les foyers belges dépensent chaque année entre 20 000 et 30 000 kWh pour augmenter la température de leur foyer, cela représente une économie intéressante.
 

Il se présente sous diverses formes :

  • un film isolant et réfléchissant qui dispose déjà d’un adhésif intégré qu’il suffit de découper à la bonne dimension. Ces feuilles sont composées de polystyrène, de graphite et d’aluminium. Vous les trouverez en rouleau de 5m à partir de 5€ ;
  • la plaque de polystyrène couverte d’une feuille d’aluminium qui renvoie la chaleur dont le prix oscille entre 5 et 20€ ;
  • le panneau composé d’un isolant thermique que vous trouverez en magasin aux environs de 20€.


Fins (entre 0,5 et 3cm d’épaisseur) et discrets, ces produits se glissent aisément derrière vos radiateurs sans laisser de trace à condition d’être découpés aux dimensions parfaites, en prenant garde à respecter les points d’attache de votre convecteur si celui-ci est suspendu.
 

Où placer vos panneaux ?


Il suffit d’installer un réflecteur sur vos cloisons extérieures derrière chacun de vos radiateurs alimentés via un circuit d’eau, les modèles électriques étant trop exposés au risque de surchauffe. Il faudra donc procéder à un décrochage de ceux-ci et appliquer le panneau soit en le collant grâce à des bandes adhésives résistantes à la chaleur soit en le clouant. Si vous avez l’impression que cela demande trop d’efforts, il est toujours possible de choisir des modèles avec bande aimantée qui se glissent tout simplement derrière votre convecteur.
 

Attention toutefois, rappelez-vous qu’il ne s’agit que d’une solution temporaire pour les maisons mal isolées. Dans un bâtiment peu énergivore, ce produit risque de créer des soucis de condensation. À long terme, on vous conseille donc de procéder à des travaux d’étanchéité. En revanche, pour une habitation en location ou en cours de rénovation, ces panneaux rempliront parfaitement leur rôle. Enfin, n’oubliez pas qu’un air humide est plus difficile à réchauffer, placez donc ces produits dans des pièces sèches.