Tout savoir sur le plancher chauffant

Chauffez votre habitation de manière optimale

chauffage par le sol domestique

Afin de garantir une température agréable dans votre habitation, il est important d’avoir un système de chauffage performant, surtout en hiver. Le premier élément qui vient en tête est dès lors la chaudière, qui produit la chaleur mais ne la diffuse pas. C’est pourquoi il faut également porter une attention particulière aux appareils de chauffage à installer dans votre habitation.

Si le plus répandu est le radiateur, il en existe une multitude d’autres. Dans cet article, nous mettons en avant le plancher chauffant, également connu sous le nom de « chauffage par le sol ».

 

Fonctionnement du chauffage par le sol

En faisant appel à un professionnel, vous aurez le choix entre le système de plancher chauffant électrique et celui de plancher chauffant à eau. Dans les deux cas, le principe est identique : des tubes serpentent sous le plancher afin d’en couvrir toute la surface. Ceux-ci auront pour mission principale de diffuser la chaleur sous le sol, comme un gigantesque radiateur.

Sol chauffant électrique

Dans le cas où vous optez pour un chauffage par le sol à l’électricité, les tubes sont en réalité des câbles chauffants équipés de résistances électriques. Ils peuvent être simple conducteur, double conducteur ou auto-régulant. Le premier ne conduit l’électricité que dans un sens, ce qui implique qu’il doit être directement relié à la source d’alimentation électrique par les deux côtés. Le deuxième type ne présente pas cette contrainte, ce qui le rend beaucoup plus simple à installer. Enfin, intégrant les dernières technologies, le troisième adapte la température émise en fonction des changements pouvant survenir dans la pièce (utilisation du four, courant d’air froid, etc.).

Ce câblage peut être soit déroulé seul, soit fixé sur une trame. La première solution est particulièrement adaptée aux pièces irrégulières en raison de sa grande souplesse, tandis que la deuxième se distingue par sa grande facilité d’installation dans les pièces plus régulières.

Enfin, vous pourrez faire votre choix entre deux systèmes d’émission : le plancher rayonnant et le plancher par accumulation. Ils possèdent chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Les professionnels conseillent souvent la première alternative en cas de rénovation. La seconde, quant à elle, permet de profiter du faible coût de l’électricité de nuit, mais ne convient que si la température extérieure reste basse de manière constante.

Sol chauffant à eau

Dans le cas du plancher chauffant à eau, un réseau de tuyaux fait circuler l’eau chaude sous votre revêtement de sol, afin que celle-ci diffuse sa chaleur. Ce système est généralement installé dans la chappe qui supporte le plancher, au moment de la construction ou de vos travaux de rénovation.

Afin de chauffer l’eau circulant dans les tubes, il est possible d’utiliser diverses sources d’énergie :  la chaudière (au gaz, à mazout, basse température, à condensation, à cogénération…) bien sûr, mais également votre pompe à chaleur ou encore vos panneaux solaires.

 

Pourquoi chauffer par le sol ?

Grâce à son système particulier de diffusion de la chaleur, le plancher chauffant apporte une sensation de confort et de douceur homogène. L’air chaud ayant tendance à s’élever, cela permet de réchauffer facilement et uniformément toute la pièce. Avec un radiateur, l’air chaud monte d’abord le long des murs pour ensuite atteindre le plafond où il se refroidit et retombe pour être alors réchauffé. Cela prend donc plus de temps pour que le centre de la pièce parvienne à la même température que les murs. Et quel plaisir de marcher pieds nus en hiver sans ressentir le froid du sol !

Cette répartition uniforme de la chaleur vous permet également de réaliser des économies d’énergie.  Contrairement aux radiateurs, l’eau qui circule dans les tuyaux n’est chauffée qu’à environ 40°C, une température inférieure à celle des systèmes de chauffage muraux. L’entretien d’un plancher chauffant est également très économique, puisque s’il doit évidemment être vérifié régulièrement par un professionnel, il ne nécessite pas de dépoussiérage ou de purge comme un radiateur.

Enfin, le fait que votre chauffage soit situé sous le plancher et donc invisible présente également de nombreux avantages. Esthétique d’abord, cela vous permet de libérer le regard ; physique ensuite, car il entraîne un important gain de place le long des murs. Vous pouvez alors envisager d’ouvrir davantage la pièce avec une baie vitrée ou encore installer des meubles plus imposants.

Ce qu'il faut savoir

Si le plancher chauffant possède de nombreux avantages, il ne représente toutefois pas la solution parfaite. En effet, il a également des inconvénients :

  • Le prix : puisqu’il doit être installé au cœur d’une dalle de béton, ce système entraîne de nombreuses dépenses complémentaires.
  • L’inertie du plancher : ce type de chauffage met plus de temps à diffuser la chaleur qu’un radiateur traditionnel.
  • Le revêtement : en raison de son mode de diffusion spécifique, tous les revêtements ne peuvent être posés sur un plancher chauffant.
  • Le rehaussement du sol : l’installation de ce système rehausse le sol de plusieurs centimètres, ce qui peut représenter un inconvénient lors d’une rénovation.