Confort et économie : la température idéale pièce par pièce

Réaliser des économies grâce à une température intérieure maitrisée

Homme qui règle son thermostat


Réduire ses dépenses en matière de chauffage est un objectif partagé par la majorité des ménages belges. Et pour cause, le chauffage constitue le poste le plus important sur la facture énergétique annuelle. Afin d’y parvenir, de nombreuses solutions existent. L’une d’entre elles consiste à bien réguler la chaleur intérieure en fonction des pièces de son logement, de sa présence et de ses besoins. Mais quelle est la température idéale pour réduire sa consommation tout en conservant un confort thermique appréciable chez soi ? Toutes les réponses ci-dessous.


 

La température intérieure idéale

De manière générale, il est recommandé de ne pas dépasser la température de 19°C à l’intérieur de chez soi. Or, de nombreux logements sont surchauffés, dépassant largement les 20°C, augmentant ainsi la consommation d’énergie mais aussi les risques de désagréments sur la santé (mauvaise circulation sanguine, problèmes ORL…).

Cet idéal de température est bien entendu à reconsidérer en fonction de la situation de votre logement (isolation, orientation, humidité…) ainsi que de votre ressenti et de votre état de santé.

Cependant, gardez en tête que diminuer la température d’un degré suffit à réduire sa consommation de 7% et à ainsi réaliser des économies non négligeables, sans pour autant souffrir du froid. Mieux vaut donc parfois reprogrammer son thermostat et avoir un pull à portée de main.
 

Température recommandée pour chaque pièce

Parce que les besoins et les activités ne sont pas les mêmes dans toutes les pièces d’un logement, la température doit y être adaptée. Voici un aperçu des températures conseillées dans chacune des pièces de votre habitation.

  • Cuisine, séjour et salle à manger : dans les pièces à vivre, la température conseillée est de 19°C.
  • Couloir, hall d’entrée et WC : les lieux de passage ne nécessitent pas une température supérieure à 17°C.
  • Chambre à coucher (adultes) : un sommeil profond et réparateur est favorisé par une température comprise entre 16 et 18°C. A contrario, une chambre surchauffée aura des effets néfastes sur la qualité de vos nuits, plus agitées et perturbées avec une température élevée.
  • Chambre à coucher (enfants) : tout comme les adultes, les enfants dorment mieux dans une pièce fraîche. Attention cependant aux bébés et aux petits enfants, dont la température de la chambre ne doit idéalement pas descendre en-dessous de 18°C.
  • Salle de bain : afin de profiter confortablement de cet espace, la salle de bain nécessite une température un peu plus élevée, comprise entre 21 et 23°C.

La température intérieure en cas d’absence

Chauffer de la même manière son logement que l’on y soit présent ou non entraine des dépenses énergétiques inutiles. Il est donc essentiel d’adapter la température intérieure lorsque vous vous absentez pendant plusieurs heures ou de manière prolongée.


- Si vous vous absentez durant une journée : réduisez la température à 16°C. Cela vous permettra de réaliser une économie de 10 à 15% !
- Si vous vous absentez pour 24 heures ou plus : la température peut être diminuée pour atteindre 12 à 14°C.

Attention, lorsque vous partez en vacances ou quittez votre logement durant plusieurs jours en période hivernale, veillez à ne pas couper complètement votre chaudière pour éviter le gel des canalisations. Sachez aussi que la remise en route de votre système de chauffage pour atteindre la température désirée aura pour conséquence une hausse importante de votre consommation. Mieux vaut donc diminuer la température de votre thermostat lorsque vous vous absentez plutôt que d’arrêter totalement le fonctionnement de votre installation.

Régler et programmer ma température grâce au thermostat

Afin de pouvoir régler votre température intérieure en fonction des pièces et ainsi réaliser des économies d’énergie importantes, il est conseillé d’investir dans un thermostat programmable. En fonction de vos habitudes de vie, il vous sera alors aisé de définir des plages de températures et de contrôler précisément votre consommation de chauffage.