Bien choisir son fournisseur de gaz : sur quels critères ?

Trouvez le bon prestataire

gaz de cuisine

Assez économique, le gaz naturel est aussi le combustible fossile le moins polluant. Il permet donc de se chauffer et de cuisiner à moindre frais pour la planète et pour notre portefeuille. S’il existe plus d’une vingtaine de fournisseurs sur le marché belge, leurs offres sont présentées comme plus intéressantes les unes que les autres.

Comment les comprendre et choisir celle qui correspondra le mieux à ses besoins ? Décryptage en quatre points.

   

Connaître son profil de consommateur

Toutes les offres ne s’adressent pas au même public. Avant de choisir votre fournisseur de gaz, il importe donc de bien connaître votre profil. Établir vos besoins vous aidera à comparer les différentes propositions sur une base solide et à faire des simulations en ligne.

Pour cela, vous devrez prendre en compte le nombre de personnes de votre ménage et le fonctionnement de vos installations. En effet, selon que vous utilisiez le gaz pour le chauffage, l’eau chaude ou encore la cuisson des aliments, vous vous classerez plutôt dans les grands ou les petits consommateurs.

Il importe également de faire le point sur la manière dont vous envisagez votre approvisionnement en énergie.

  • Si vous cherchez à payer le moins cher possible dans les meilleurs délais, privilégiez un contrat bon marché à prix variable. Ensuite, consultez régulièrement les offres pour changer de fournisseur dès qu’un tarif plus avantageux fait son apparition. En effet, les prix indexés sont souvent moins chers que les prix fixes, mais ils ne sont pas garantis sur la durée.
  • Si vous n’aimez pas les formalités administratives et si vous souhaitez pouvoir contrôler votre budget, dirigez-vous plutôt vers les contrats à prix fixes. Ceux-ci permettent de se prémunir contre toute augmentation. Ces montants sont souvent plus élevés que les autres, mais ils ont l’avantage d’être assurés, généralement sur un à cinq ans.
  • Si vous souhaitez diminuer votre empreinte écologique, optez pour un fournisseur d’énergie verte. Pour le gaz, ces offres vous garantissent que la quantité de CO² émise a été compensée d’une manière ou d’une autre, par exemple en plantant des arbres.

Enfin, sachez que malgré l’abondance de fournisseurs potentiels, certains ne s’adressent qu’aux professionnels et non aux clients résidentiels.

De plus, même si de nombreuses sociétés proposent de vous alimenter à la fois en gaz et en électricité via des formules combinées, vous êtes tout à fait libre de conclure deux contrats séparés, si ce procédé se révèle plus rentable pour vous.
 

Autres critères à considérer

Après avoir établi votre profil, plusieurs critères peuvent vous guider afin de choisir le fournisseur qui répondra le mieux à vos besoins.

  • les tarifs et les opportunités fixes ou variables ;
  • l’accessibilité du service clientèle, par téléphone et/ou par mail ;
  • les réductions éventuelles si vous payez vos factures par domiciliation, si vous vous enregistrez par internet, etc. ;
  • les engagements environnementaux du fournisseur.

Faire une simulation en ligne

Afin d’avoir accès à toutes les offres et aux promotions du moment, de nombreux comparateurs en ligne sont disponibles. Attention toutefois que les taux les plus économiques seront souvent ceux des contrats à prix variables. En cas d’augmentation de ceux-ci, souscrire un contrat à prix fixe peut se révéler plus intéressant sur la durée.

Afin que la simulation soit la plus réaliste possible, vous aurez besoin de toutes les données révélatrices de votre profil et de votre consommation. Indiquez également si vous bénéficiez d’un tarif social.

S’informer sur ses droits et analyser son contrat

La première obligation du fournisseur est de répondre à votre demande dans les 10 jours ouvrables, de manière non discriminatoire, c’est-à-dire sans différence de traitement basée sur votre statut, votre lieu de résidence ou vos revenus, sauf si vous bénéficiez de réductions sociales.

Lorsque vous aurez un contrat en main, lisez-le toujours attentivement avant de le signer, y compris les petits caractères. C’est l’occasion vérifier que votre fournisseur remplit d’autres devoirs envers vous. Il doit, par exemple, faire clairement apparaitre la durée du contrat, le prix du gaz et la procédure à suivre en cas de déménagement ou de défaut de paiement.

Si vous changez de fournisseur, assurez-vous également que ce dernier se charge de la résiliation de votre contrat actuel.

Vous avez l’impression d’avoir conclu un contrat trop vite et vous le regrettez ? Sachez que le consommateur peut renoncer à un contrat réglé à distance, c’est-à-dire par internet ou par téléphone, pendant 14 jours sans payer d’indemnités. Il en va de même si le contrat a été signé hors de l’établissement du fournisseur, par exemple lors d’une foire ou d’une vente en porte-à-porte. S’il est trop tard pour se rétracter, pas de panique : vous pouvez de toute façon résilier votre contrat et changer de fournisseur sans frais, moyennant un préavis d’un mois.