Pourquoi souscrire un contrat d'entretien chaudière ?

Un contrôle obligatoire

Chauffagiste devant chaudière avec son pouce en l'air

Vous avez l’obligation légale de procéder à l’entretien périodique de votre chaudière, à une fréquence qui varie selon le combustible utilisé : tous les ans pour les combustibles liquides et solides, tous les 3 ans pour les foyers qui fonctionnent au gaz.

Pour ce faire, il est possible de souscrire un contrat d’entretien. Ce dernier vous liera dès lors avec un prestataire unique, qui prendra en charge le contrôle complet de votre installation, tout en vous faisant bénéficier de nombreux avantages. Découvrez-les dans cet article et trouvez la formule la plus avantageuse, selon vos besoins et votre budget.

 

Un contrôle bénéfique

S’il vous appartient de procéder régulièrement à la révision de votre chaudière, beaucoup ignorent que ce contrôle comporte également certains avantages, dont vous serez le bénéficiaire direct :

  • il vous permet d’être assuré du bon fonctionnement de votre installation, ce qui vous met durablement à l’abri d’éventuelles pannes ou de dysfonctionnements plus graves, tels que des courts-circuits ou le rejet de gaz toxique ;
  • vous verrez également votre consommation d’énergie diminuer sensiblement, ce qui est un plus pour l’environnement autant que pour votre portefeuille ;
  • enfin, le rendement de votre installation sera bien meilleur. Vous pourrez ainsi profiter d’un logement parfaitement chauffé tout au long de l’année.

Si vous ne procédez pas à cet entretien avec un technicien agréé, vous vous exposez à de nombreux risques. De plus, en cas de problème, votre assurance considèrera qu’il relève de votre faute et n’interviendra pas pour prendre en charge le coût des réparations ; pensez-y !

 

Les avantages et désavantages du contrat d'entretien

Les pour...

Rien ne vous oblige à souscrire un contrat d’entretien avec un prestataire unique. Vous pourrez toutefois en tirer un certain nombre d’avantages, qui pourraient vous convaincre de signer ce contrat.

  • Ces techniciens maîtrisent parfaitement les normes en vigueur : vous êtes ainsi assuré d’un travail professionnel et fiable à chaque intervention.
  • Outre le contrôle périodique de votre chaudière, ces professionnels prendront également en charge les réparations ponctuelles. Vous pourrez dès lors profiter d’une intervention rapide et efficace.
  • L’entretien sera planifié directement par le professionnel. Fini de stresser afin de ne pas dépasser la date limite : vous n’aurez plus à vous en soucier.
  • L’entreprise conservera une trace de chaque intervention, pour un suivi complet et personnalisé de votre dossier.

...et les contre

Malgré tous ces avantages, ces contrats ne sont pas exempts d’inconvénients. Le point qui doit particulièrement attirer votre attention afin de faire une réelle affaire concerne les tarifs qui vont sont proposés.

Ces sociétés vous proposeront généralement une formule complète : soyez donc attentif à ce que cette dernière recouvre. En effet, certains contrats omettent d’inclure, dans le prix indiqué, les frais liés à la main d’œuvre ou aux pièces utilisées. D’autres tarifs sont également précisés hors TVA, ce qui peut faire outrageusement gonfler votre note.

En outre, vous devrez honorer votre contrat et payer l’intégralité des montants demandés, même si aucune réparation n’a été effectuée. À l’inverse, avec un simple entretien, vous êtes sûr de payer le prix juste, selon vos besoins réels.

Enfin, vous serez lié à un seul et même prestataire, pour la durée totale du contrat (c’est-à-dire généralement un an). Si vous désirez toutefois le résilier avant son terme, il vous faudra motiver votre décision et parfois vous acquitter d’un dédommagement ou prester une période de préavis. Soyez également vigilant lorsque la fin de votre contrat approche : certaines clauses stipulent qu’il sera automatiquement reconduit, à moins que vous n’émettiez le souhait inverse.

 

Quelques conseils pour choisir votre contrat d'entretien

À l’instar de n’importe quel autre contrat auquel vous souscrivez, commencez par lire très attentivement son contenu et dans son intégralité.

Si une entreprise vous propose un contrat d’entretien, faites attention à ne pas y consentir trop tôt. En effet, signer ce type d’accord alors que la garantie de votre constructeur court toujours s’avère être inutile étant donné que les interventions sont déjà couvertes.

Quant au paiement, il peut se faire soit en un seul montant, soit par mensualités, ce qui permet un étalement de votre paiement. Cette dernière option peut paraître particulièrement avantageuse étant donné que les montants indiqués par mois sont minimes, donc attractifs. Pour être certain de faire une bonne affaire, pensez à calculer le montant total au terme du contrat : vous pourrez dès lors aisément constater si vous y gagnez réellement ou non.

Enfin, le choix du prestataire n’est pas à prendre à la légère : vérifiez l’agrément de la société ainsi que sa réputation et ses tarifs avant de vous engager. Des prix trop attractifs signifient peut-être un manque de fiabilité du professionnel, ce qui peut vous porter préjudice sur le long terme étant donné que vous êtes lié à cette entreprise pour une laps de temps déterminé. N’hésitez donc pas à demander des devis à plusieurs prestataires potentiels afin de les comparer en toute connaissance de cause.