Pompe à chaleur : fonctionnement, avantages et coût

Tout savoir sur la pompe à chaleur

Pompe à chaleur

Le système de chauffage est un élément important au sein de votre habitation. Une des solutions qui s’offrent à vous est l’achat d’une pompe à chaleur, permettant de transférer de l’énergie thermique d’une source froide vers un milieu à haute température.

Mais quel est précisément son fonctionnement ? Combien coûte son installation ? Quels sont les avantages ? Quels sont les différents types de pompes à chaleur ? Nous répondons à toutes ces questions dans cet article.



 

Principe de fonctionnement

La pompe à chaleur fonctionne selon le principe inverse d’un réfrigérateur.

Alors que pour ce dernier, la chaleur est évacuée de l’intérieur vers l’extérieur, la pompe à chaleur va quant à elle puiser la chaleur de l’extérieur. Ainsi, ce système de chauffage, installé dans l’une des pièces de l’habitation, stocke la chaleur issue de l’air, de la terre ou de l’eau. Pour augmenter la température, la compression de la vapeur d’un fluide réfrigérant est exercée afin de créer du chauffage et de l’eau chaude. Ce dispositif inverse donc le sens naturel d’un transfert d’énergie thermique.
 

Avantages et inconvénients d’une pompe à chaleur

Le gros avantage d’un tel système est d’ordre écologique mais aussi économique. En effet, une pompe à chaleur vous permet de consommer quasi gratuitement, étant donné qu’elle fonctionne avec des énergies renouvelables. Son prix en énergie est jusqu’à 5 fois plus bas qu’une chaudière classique. Vous émettrez donc jusqu’à 50% de CO² en moins que les autres systèmes de chauffage central.

Cependant, l'installation complète d’une pompe à chaleur est assez onéreuse, vacillant entre 7500 et 12.500 euros. Malgré une telle somme, le dispositif mis en place est rentable à long terme. Sachez aussi qu’une pompe à chaleur ne permet généralement pas de chauffer une habitation entière à elle seule. Il est donc préférable de la coupler avec une chaudière à gaz à condensation (chaudière hybride), de manière à vous garantir un confort optimal.
 

Les différents types de pompes

Il existe plusieurs systèmes de pompes à chaleur, disposant chacun de leurs propres avantages. Le choix dépend de l’environnement entourant votre habitation et des sources disponibles.

Pompe à chaleur eau-eau

Ce système est idéal si vous habitez près d’un point d’eau. La chaleur provenant de la nappe phréatique est utilisée pour le réchauffement d’eau du chauffage central. Il faut cependant que l’eau ne soit pas en contact avec l’air de l’extérieur si vous souhaitez que tout fonctionne à la perfection.

Pompe à chaleur terre-eau

Comme son nom l’indique, la chaleur est retirée de la terre et est utilisée pour réchauffer l'eau du chauffage. Mais tout ceci dépend de la variation de la température de la terre en fonction de la météo (entre 8 et 12°C de moyenne par an).

Pompe à chaleur air-eau

Ce dispositif ne peut pas être rentable en hiver, l’air étant trop froid pendant cette saison. Durant cette période, il est donc préférable de prévoir une source de chaleur supplémentaire qui soutiendra la pompe à chaleur. Toutefois, son installation est à la fois facile et économique, et rentable par conséquent.

Pompe à chaleur air-air

Le système air-air dispose d’un bon rendement et est généralement utilisé comme chauffage supplémentaire. Dans ce cas-ci, la chaleur est retenue de l’air, à l’image de la pompe air-eau, mais la chaleur générée est branchée directement sur les ventilateurs de l’habitation.

Si vous ne savez pas quel type de pompe choisir, demandez conseil à un spécialiste qui trouvera la solution adéquate à votre situation.

Installation

Une pompe à chaleur n’occupe généralement pas plus d’espace qu’une chaudière classique. Elle peut aisément être installée dans une nouvelle construction, mais aussi dans le cadre de la rénovation de votre système de chauffage.

Dans ce dernier cas cependant, il faudra vérifier la possibilité de raccordement entre la pompe à chaleur et le système existant. Afin qu’elle puisse délivrer un rendement maximal, il est également nécessaire que l’ensemble de votre habitation soit correctement isolée.